20 juin 2016

Enfants - parents- handicap - retraite

 

A plusieurs reprises, sur ce blog comme dans le BIP, nous avons évoqué la question des retraites pour les parents qui ont élevé un enfant en situation de handicap. La récente réponse apportée à une question posée à l’assemblée nationale est pour nous l’occasion d’y revenir encore une fois.

En  règle générale, les droits à pension sont obtenus en contrepartie de cotisations versées et prélevées à partir des revenus d’activité. Ce système général est complété pour les parents qui ont peu cotisé personnellement dans le cadre d'une activité professionnelle par la possibilité d’obtention de droits supplémentaires du régime général.

Ainsi, le parent qui a élève un enfant lourdement handicapé est affilié, sous conditions de ressources, à l'assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), la CNAF compensant les cotisations.

A ces droits à retraite peut s’ajouter une majoration de durée à raison d'un trimestre par période d'éducation de trente mois dans la limite de 8 trimestres par enfant et, précision à lire dans la réponse : sans condition de cessation d'activité. Cette majoration est accordée aux deux parents

Attention : Ces trimestres supplémentaires n'ouvrent pas droit à un départ anticipé

Pour lire l’intégralité de la question et de la réponse : http://questions.assemblee-nationale.fr.

Les commentaires sont fermés.