14 janvier 2017

le BIP 13 (bulletin dinformation des parents) d'enfants handicapés est paru

Le BIP entame sa quatrième année … Avec ce numéro 13, nous sommes heureux de commencer 2017 en votre compagnie. Bonne lecture et Bonne année même si quelques jours de janvier sont déjà derrière nous.

Vous pouvez consulter les éditions précédentes, à gauche de cet écran.

Si vous souhaitez vous abonner, pour le recevoir plus tôt, c'est gratuit. Il suffit de vous signaler à gn.parents@apf.asso.fr  en précisant votre adresse postale si vous souhaitez une édition sur papier

Le GNP- APF

 

 

Lire le dernier numéro du BIP >

 

10 janvier 2017

Cahier à usage des intervenants à domicile

Pour vous aider, peut-être à mieux commencer l’année, le GNP met à votre disposition un nouveau support pratique à usage des intervenants à domicile :

le Cahier de la maison à l’usage des intervenants au domicile.

Fruit d’une collaboration au sein de la commission de la politique de la famille (CNPF) des trois groupes qui y participent : les parents en situation de handicap qui en sont à l’initiative, les proches de personnes handicapées et nous-mêmes le GNP (groupe national des parents d’enfants handicapés) ce cahier de liaison, est destiné à faciliter l’accompagnement de la personne handicapée chez elle et au sein de sa famille.

Il devrait permettre de maintenir ou de créer le lien entre les différents intervenants et participer ainsi à un accompagnement mieux intégré.

Ce cahier  que vous pouvez télécharger est une base personnalisable et adaptable à votre famille.  

Il est utilisable sous forme de classeur avec pages amovibles à compléter selon vos besoins et l’éventuelle évolution du handicap et de votre famille.

Vous pouvez le télécharger, sans modération grâce au lien :  Télécharger la version PDF Pour obtenir la version publisher - contactez le groupe parents handi, en cliquant ici

Nous vous en souhaitons une bonne utilisation et n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez faire des remarques. 

06 janvier 2017

Le congé de proche aidant

Depuis le  1er janvier dernier le congé  de proche aidant est une réalité. Cette disposition peut être utile à nos enfants adultes ...

Ce congé de proche aidant remplace l’ancien congé de soutien familial et élargit le champ des bénéficiaires comme celui des personnes aidées. Le congé de soutien familial était réservé comme son nom l’indique à une personne de la famille. Ce nouveau dispositif,  plus souple, devrait bénéficier à davantage de salariés.

Il  permet de s'occuper d'une personne handicapée (ou en perte d'autonomie) avec laquelle le salarié bénéficiaire réside ou entretient des liens étroits et stables sans qu'ils soient liés par un lien de parenté.

  • A la différence du congé de soutien familial, il peut être demandé en cas de cessation de l'hébergement en établissement de la personne aidée.
  • Il peut être fractionné, et le salarié peut cesser totalement son activité ou travailler à temps partiel. En cas de fractionnement, la durée minimale de chaque période de congé est d'une journée.
  • L'ancienneté dans l'entreprise nécessaire pour en bénéficier est réduite à un an, contre deux ans précédemment.
  • La durée globale cumulée du congé, par tranche de 3 mois, renouvellements compris, reste fixée à un an maximum pour l'ensemble de la carrière.
  • Une convention ou un accord collectif d'entreprise, un accord de branche peuvent fixer des conditions plus avantageuses.

Comme le congé de soutien familial le congé de proche aidant est non rémunéré, mais ceux qui en bénéficient peuvent demander à être affiliés à l’assurance vieillesse du régime général. Il est ouvert aux salariés bénéficiant d’au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise et non plus 2 ans.

Mais encore : http://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-m...