Vie quotidienne

  • Revalorisation de l'AEEH

     

    AEEH.jpgConformément à l’article L. 551-1 du code de la sécurité sociale, le montant des prestations familiales est déterminé d'après des bases mensuelles de calcul revalorisées au 1er avril de chaque année, par application du coefficient mentionnée à l’article L. 161-25 du code de la sécurité sociale.

    Au titre de l’année 2019, l’article 68 de la loi du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale a prévu, par dérogation aux dispositions de l’article L. 161-25, une revalorisation de 0,3 % du montant des prestations relevant de cet article :

    AEEH et ses compléments

    Dans le champ du handicap, cela concerne en premier lieu l'AEEH (allocation d'éducation de l'enfant handicapé). Cette prestation destinée à compenser les frais d'éducation et de soins apportés à un enfant en situation de handicap de moins de 20 ans est versée à la personne qui en assume la charge. Elle passera ainsi à 132,21 euros par mois (contre 131,81 en 2018). Elle n'est pas soumise à condition de ressources et peut être complétée, dans certains cas, d'un complément d'allocation.

    Voici les montants 2019 de son complément, selon la catégorie : 
    1ère : 99,16 €
    2ème : 268,55 €
    3ème : 380,11 €
    4ème : 589,04 €
    5ème : 752,82 €
    6ème : 1 121,92 €

    La majoration spécifique pour parent isolé d'enfant handicapé peut également être accordée, au minimum à partir du deuxième complément de l'AEEH. 
    2ème : 53,71 €
    3ème : 74,37 €
    4ème : 235,50 €
    5ème : 301,61 €
    6ème : 442,08 €

  • DuoDay...DuoDay… Késako ?

    Est-ce un nouveau jeux télévisé ?

    Est-ce un duo d'une journée pour un concours de chant ? 

    Et bien non : partout en France, des salariés, artisans, chefs d’entreprises, responsables associatifs, ont accepté de former un binôme avec une personne en situation de handicap, le temps d'une journée de travail ou d'observation, pour ensemble, dépasser nos préjugés et avancer vers l’inclusion

    De leur côté, de nombreuses structures d'accompagnement des personnes handicapées se sont mobilisées pour organiser ces duos. Nous savons que la deuxième édition se tiendra le 16 Mai prochain... Si vous souhaitez y participer, contactez votre délégation qui vous donnera toutes les informations, bulletins d’inscription, etc. 

  • Non admisse dans une micro-crèche à cause de son épilepsie

    Parce que Rose a été exclue de sa micro crèche, nous nous faisons le relais de cet appel à témoins lancé par

    Épilepsie-France

    13 rue FrémicourtF-75015 PARIS

    Tél. : 01 53 80 66 64www.epilepsie-france.fr

    siege@epilepsie-france.fr 

    Cette association a  besoin d’aide pour diffuser (ou participer à) un appel à témoignages dans le cadre d’un procès où elle s’est portée partie civile.

     

     

    Lire la suite