13 mai 2017

Le macaron de stationnement est remplacé

Fini le macaron bleu de stationnement, une carte unique « mobilité-inclusion » va le remplacer.

Une nouvelle carte remplaçant les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement est dès à présent, en principe, disponible. Elle devrait éviter les fraudes.

En effet depuis le 1er janvier il existe une nouvelle carte dite : « mobilité-inclusion » destinée à remplacer les cartes d’invalidité et de stationnement.

Le décret a été publié le 27 décembre au Journal officiel. Il répondrait à un engagement pris par le Président de la République lors de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014. 

Cette nouvelle carte, annoncée comme « sécurisée et infalsifiable » est moins grande que les cartes actuelles. Elle devrait pouvoir être fabriquée rapidement. Le flashcode intégré permettant de vérifier la validité de la carte et son titulaire devrait mettre fin aux fraudes.

Dans la pratique, la carte pourra comporter plusieurs des mentions : invalidité, priorité et stationnement.

  • Invalidité, attribuée aux personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80 % ou bénéficiant d’une pension d’invalidité classée 3e catégorie.
  • Priorité, pour les personnes ayant un taux d’invalidité inférieur à 80 % et pour lesquelles la station debout est pénible. Ces deux mentions permettront un accès prioritaire aux places assises dans les transports en commun, les salles d’attente, les établissements publics, la priorité dans les files d’attente ainsi que d’éventuelles réductions.
  • Stationnement, concerne les personnes atteintes d’un handicap réduisant sensiblement leur capacité de déplacement à pied. Elle permettra d’utiliser les places de stationnement ouvertes au public.

En cas de détention par la même personne des critères «  stationnement » et « invalidité ou priorité », deux cartes seront fournies de façon à ce que l’une puisse rester sur le pare-brise de la voiture.

Autre avantage annoncé : la fin de la fabrication des cartes papier par les Maisons départementales des personnes handicapées devrait permettre aux MDPH de mieux se concentrer notamment sur l’accueil des personnes et des familles, l’information et l’orientation. 

Les cartes actuelles peuvent encore être utilisées jusqu’en 2025 mais elles vont progressivement être remplacées.

La question du GNP : Est-ce à dire aussi des délais moins longs pour les autres demandes ?

Commentaires

Bonnes nouvelles, je trouvais scandaleux que des personnes peu scrupuleuses se servent du macaron, facile à falsifier pour stationner aux dépens de personnes en situation de handicap. Il ne reste plus à la police qu'à effectuer un contrôle continu (ce qui est loin d'être le cas)

Écrit par : ALLEGRE | 08 juin 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.