07 juin 2012

Grundtvig

UN PROJET EUROPEEN GRUNDTVIG POUR LES AIDANTS FAMILIAUX

Entre août 2010 et juillet 2012, quatorze associations nationales et deux réseaux associatifs européens participent à un projet européen consacré à l’aide aux aidants familiaux, intitulé « L’auto-évaluation de leurs besoins par les aidants familiaux, un point de départ pour obtenir de l’aide ».

Les pays participant au projet sont : Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Irlande, Italie, Luxembourg et Slovaquie.

Plusieurs associations Françaises participent activement dont l’UNAPEI et l’APF.

L’objectif du partenariat est d’identifier, à l’échelle européenne, les bonnes pratiques en matière de sensibilisation et de formation destinées à favoriser l’auto-évaluation de leurs besoins par les aidants familiaux.

Afin d’apporter des réponses adaptées aux différentes situations, le projet regroupe des associations des neuf pays, avec des vocations différentes (associations actives dans le champ du handicap, de la maladie d’Alzheimer, associations d’aidants familiaux et organisations familiales généralistes) et implique des aidants familiaux à toutes les étapes, dans une véritable démarche participative.

 Cette démarche apparaît indispensable pour permettre aux aidants de prendre conscience de leurs problèmes, de définir leurs besoins et de demander les aides nécessaires.

Accaparés par leur engagement auprès du proche qu’ils accompagnent, les aidants familiaux ont trop souvent tendance à faire fi de leurs difficultés et à négliger les aides extérieures qu’ils pourraient solliciter.

Souvent même, ils ne se reconnaissent pas dans le statut d’aidant et ignorent leurs droits.

In fine, il s’agit d’éviter l’exclusion sociale des familles et de veiller à la qualité de l’accompagnement prodigué aux personnes en situation de dépendance.

Les éléments collectés dans le cadre du projet européen ont permis de formuler, en Mai  2012, des recommandations pour la conception d’outils (modules de formation, guides, …) en phase avec la préoccupation des aidants familiaux.

Ces recommandations seront présentées à la fin du mois de juin au Parlement Européen.

Elles sont  rassemblées en trois groupes.

Chaque groupe de recommandations sera développé dans un article à paraître chaque semaine sur notre blog.

Ci-dessous les trois groupes :

  1. Recommandations pour la conception d’outils pour l’auto-évaluation et l’expression de leurs besoins par les aidants familiaux.
  2. Recommandations sur les modules de formation à développer à l’intention des aidants familiaux et des professionnels pour aider les aidants familiaux à évaluer et à exprimer leurs besoins.
  3. Recommandations de Partenariat à l’intention de l’Union Européenne.