14 juillet 2015

Quid du parcours de citoyenneté pour les jeunes en situation de handicap ?

En ce jour de 14 juillet .

Le parcours de citoyenneté remplace bientôt depuis 20 ans la conscription et le service militaire. Il comporte trois étapes dont les deux dernières concernent aussi les jeunes en situation de handicap :

1.      L’enseignement de la défense par l’Education Nationale dans les classes de 3ème et de 1er.

2.       Le recensement en mairie dans les 3 mois qui suivent le 16ème anniversaire : sauf cas très particulier, toute personne (garçon ou fille) de nationalité française ou l’ayant doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la date de ses 18 ans. L’attestation de recensement est à conserver soigneusement. Elle est obligatoire pour toute inscription à un examen ou un concours soumis au contrôle de l’autorité publique (CAP, BEP, BAC, Permis de conduire …)

3.      La JDC (Journée Défense et Citoyenneté)  obligatoire pour les garçons et les filles entre le recensement et les18 ans. Elle permet entre autres choses de rappeler à chacun que la liberté à un prix. En fin de journée, un certificat de participation est remis. Comme l’attestation de recensement, il est obligatoire pour l'inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l'autorité publique.

En cas de handicap ou de maladie invalidante, si l’intéressé souhaite être exempté ou ne peut pas participer à la journée défense et citoyenneté, il convient de présenter  la carte d'invalidité (80% minimum) ou un certificat médical récent délivré par un médecin agréé auprès du Ministre de la défense, indiquant l’inaptitude définitive à participer.

Bon à savoir : Certains CSN  (Centre du Service National) organisent des journées spéciales à l'attention des jeunes atteints d'un handicap et non exemptés


Les commentaires sont fermés.