Quel impôt pour vos enfants ?

Impôts sur le revenu

images?q=tbn:ANd9GcRhjGPgANxBovejsZpqiqmrvPa-fxxo-R4NfQ0kGDlyRb0Y3l1tewA partir du 1er janvier 2019, l’impôt sur le revenu devrait être prélevé à la source. Il semblerait que tout en restant imposables les pensions alimentaires ne soient pas impactées par cette réforme.

L’occasion pour nous de rappeler que :

  • Les parents ont la possibilité de verser à un enfant majeur, imposé séparément pour son propre foyer fiscal une pension alimentaire plafonnée à 5795 €.
  • Cette pension pourra être déduite de leur revenu global, mais que l’enfant qui la reçoit devra la déclarer.
  • Si l’enfant imposé séparément vit au foyer de ses parents c’est une somme forfaitaire de 2445 € qui peut être prise en considération mais qui ne saurait s’ajouter aux 5795 € globaux.

Reste à savoir maintenant si, bien que l’enfant majeur en situation de handicap titulaire d’une carte d’invalidité pour une incapacité supérieure à 80 %* bénéficie pour son foyer fiscal d’une  demie part supplémentaire, il n’est pas plus avantageux qu’il reste rattaché au foyer fiscal de ses parents qui bénéficieront ainsi d’une part supplémentaire : une demie part liée à l’enfant et l’autre à son handicap.

Mais attention, la perception d’une pension alimentaire est considérée comme une ressource qui peut impacter le montant de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé).

*S’il s’agit d’un accident du travail ou d’une pension militaire ce taux est ramené à 40%

------------

Important : Si votre enfant doit passer le diplôme national du brevet ou du certificat de formation générale, prenez le temps de suivre le lien concernant les adaptations possibles dans "VU SUR LE NET" (à droite de l'écran)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel