12 octobre 2013

Accessibilté et séjours vacances pour les jeunes

Accessibilité des jeunes aux séjours vacances

 

Le GNP vous invite à lire ou simplement parcourir  le rapport cité ci après et les 21 propositions qui en découlent.

Bonne lecture et si le cœur vous en dit, comptez combien de fois sont cités nos enfants en situation de handicap. Nous attendons vos réponses et commentaires

Merci

 

JEUNES / LOISIRS

Rapport d'information (...) sur l'accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs

MENARD Michel
Assemblée nationale. Commission des affaires culturelles et de l'éducation

Numérique

 

Consulter le rapport directement sur son site d'origine

03 octobre 2013

Vacances

Bien sûr il y a la mer, les couchers de soleil rougeoyants qui nous font espérer chaque soir le rayon vert à l’horizon de nos rêves improbables.

 Bien sûr il y a les éclaboussures de la lumière sur le sable mouillé, jouant à cache cache avec le ciel à perte de vue en ces jours de grande marée.

Bien sûr il y a la terrasse du café au bord de la digue, suffisamment aménagée pour pouvoir venir comme tout le monde siroter un « mojito » en fin d’après-midi.

Bien sûr il y a le « tiralo* » qui nous permet d’atteindre le large et de sentir ces odeurs de varech et de petits animaux marins qui faisaient nos joies d’avant et que nous n’avions plus partagées depuis si longtemps.

 Bien sûr, il y a les sourires et les regards chargés d’empathie des vacanciers moins stressés que pendant l’année et prêts aux petits coups de main qui nous rendent parfois la vie moins lourde.

Bien sûr il y a les moments passés en famille : éclats de rire, coups de gueule et débats sans fin jusque tard dans la nuit…

Et puis il y a cette peine qui à chaque instant menace, comme les vagues qui s’écrasent à mes pieds quand le vent se lève un peu, me submerge soudain et me noie.

Car tu es là, immobile dans ton fauteuil, dépendant des autres pour chaque petite chose de la vie. Une aide que tu ne sais même plus toujours demander.

Que partages-tu de ces vacances que nous nous ingénions à organiser au plus près de ce que nous croyons le meilleur pour toi et que sans cesse la maladie et les institutions** remettent en cause, dans un souci de sécurité sanitaire que nous ne partageons pas forcément.

L’orage gronde parfois dans mon cœur de cette impuissance définitive, de ce deuil impossible d’une vie comme tout le monde, de l’insouciance perdue à jamais et de la crainte des lendemains qui ne chanteront pas…

Il n’y a pas de vie minuscule, mais un rétrécissement intolérable du champ des possibles que nous cachons pudiquement derrière notre faire semblant de pouvoir affronter les choses ou de laisser croire qu’on s’en sort.

 …Et à chaque rentrée retrouver suffisamment de forces pour continuer la route…

 *Sorte de fauteuil roulant prévu pour rouler sur le sable et dans l’eau

**Le GNP/APF va bientôt vous solliciter pour l’élaboration d’un livre blanc sur le sujet

15 septembre 2013

Retour de vacances ...

001.JPG

Dur de rentrer de vacances par le train quand il faut partager l'espace accompagnateur avec un vélo et qu'en plus le contrôleur a le culot de demander la carte d'invalidité!

C'est vrai que c'est un tel privilège de voyager dans ces conditions qu'on peut avoir envie de tricher sur le statut de Personne Handicapée !