Loisirs / Vacances / Voyages - Page 8

  • Où trouver une biblio(thèque sonore ?

    La Bibliothèque Sonore d'Evry de l'Association des Donneurs de Voix met gratuitement à disposition des personnes empêchées de lire ou ayant des difficultés d'accès à la lecture des suites d'un handicap médicalement reconnu, une Bibliothèque de :   450 ouvrages de littérature scolaire, 4500 ouvrages en téléchargement  (fichiers mp3),  1800 ouvrages disponibles sur CD circulant à l'aller et retour en franchise postale,  des revues hebdomadaires et mensuelles en téléchargement ou sur CD par abonnement gratuit. Les ouvrages de littérature scolaire sont des livres que les enseignants demandent aux enfants d'étudier, il s'agit d’éditions spécifiques soit du texte intégral ou d'abrégés, annotés par des enseignants.

     

    ROUMILHAC Christian Bibliothèque Sonore110, Place de l'Agora Michel Boscher Boite Postale 30176 91006 EVRY Cedex Tél. 06.85.05.08.34

    Courriel : president@bsevry.fr  Web site : www.bsevry.fr

  • Aires de jeux et handicap

    Quand les aires de jeu s’adaptent …

    Deux réalisations louables dans des milieux différents.

    L’une dans un environnement fermé, l’autre sur la place publique.

    Un journal local* nous apprend dans son édition du 30 mai, qu’à Montpellier, une aire de jeu vient d’être ouverte pour les « petits handicapés ». Le titre est maladroit, mai l’intention est louable. L’aire est ouverte aux pensionnaires d’un CMEE (centre médico-éducatif de l’enfance). Selon l’article : «l’accès est pensé pour ceux qui sont à mobilité réduite ».  Une aubaine pour les 64 enfants qui fréquentent l’établissement grâce au financement d’un sponsor privé dans le cadre de sa RSE** (responsabilité sociale d’entreprise). Bravo et merci aux entreprises qui investissent pour nos enfants et les établissements qui les accueillent.

    Quasiment dans le même temps on peut lire dans le « 24heures suisse » : « A Lausanne, l’aire pour enfants du chemin de la Cigale propose des infrastructures adaptées aux chaises roulantes. Une première. » « Un lieu assez exceptionnel, car c’est le premier de Suisse romande qui propose à la fois des jeux pour enfants valides et pour ceux à mobilité réduite ». Une des responsable de cette réalisation affirme : « «Intégrer les personnes handicapées dans nos espaces fait partie de nos objectifs ».

    Question : La Suisse serait-elle plus inclusive que la France ?

    *Midi Libre

     

    ** Le RSE est « la contribution volontaire des entreprises aux enjeux du développement durable ». Un processus destiné à intégrer les préoccupations en matière sociale, environnementale, éthique, de droits de l’homme et de consommateurs dans les activités commerciales et la stratégie d’entreprise.

  • Matériel d'occsion et PCH ...

     Financer du matériel d’occasion avec sa PCH ?

    Vu la vitesse à laquelle grandissent les enfants, l’information peut être intéressante.

     

    La prestation de compensation du handicap (PCH), permet de financer des dépenses liées au handicap, notamment d'aides techniques, tels que les fauteuils roulants. Il n'y a pas d'interdiction de principe à la prise en charge de matériel d'occasion par la PCH.

    L'acquisition de matériel d'occasion peut en effet présenter un intérêt financier non négligeable pour les personnes aux ressources souvent modestes et ayant besoin d'acquérir des aides techniques coûteuses. Toutefois, des limites existent, dans l'intérêt même des personnes. Ainsi, le référentiel pour l'accès à la PCH, figurant à l'annexe 2-5 du code de l'action sociale et des familles (CASF), dispose que « la prise en compte, au titre de la PCH, d'aides techniques appartenant à une catégorie de produits figurant sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) est subordonnée aux mêmes critères que ceux mentionnés dans cette liste. » Or, parfois, la LPPR conditionne la prise en charge par l'assurance maladie, par exemple pour les fauteuils roulants, à l'existence d'une garantie pour une durée déterminée. Il n'est en effet pas concevable que la solidarité nationale prenne en charge du matériel qui ne répond plus aux normes de sécurité en vigueur. Dès lors, la prise en charge au titre de la PCH de matériels d'occasion ne peut être envisagée qu'au cas par cas par les équipes pluridisciplinaires des MDPH, en conciliant sécurité des personnes handicapées et intérêt financier tant pour ces personnes que pour la solidarité nationale.

     

     Source : Réponse publiée au JO le : 20/01/2015 page : 437 - Suite à la question N° : 48268 publiée au JO le : 28/01/2014 page : 794.