19 avril 2012

Revalorisation de l'AAH en 2012

Une bonne nouvelle pour les bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).
 l'AAH va être  revaloriser par deux fois au cours de l’année 2012.
La revalorisation du montant de l'AAH pour l'année 2012 se fera en deux temps :

La première revalorisation sera applicable aux allocations dues au titre du mois d'avril 2012, versées au mois de mai 2012.

La seconde sera applicable aux allocations dues au titre du mois de septembre 2012.
 Les nouveaux montants seront de :

  • 759,98 euros à compter du mois d'avril (soit + 2,20 %)
  •  776,59 euros à compter du mois de septembre (soit + 2,19 % supplémentaires).

Ces deux revalorisations permettront d'atteindre l'objectif d'augmentation de 25 % du montant maximum de l'AAH par rapport à celui applicable en 2007, conformément à l'engagement pris en ce sens lors de la Conférence nationale du handicap du 10 juin 2008.

 

16 avril 2012

LE PROJET DE VIE

Le Groupe National des Parents de l’APF a mené en 2010 lors de ses Journées Nationales, une réflexion sur le thème du  PROJET de  VIE :

Le projet de vie de qui ? Pour qui ? Pour quoi ?

Leur travail, enrichi en ateliers, par celui des cent cinquante parents présents a permis d’élaborer le fascicule que nous vous présentons ici en annexe.

Un document de quelques pages, qui, sans répondre à toutes les questions constitue un outil susceptible d’aider dans la rédaction du projet de vie pour nos enfants. Il ne s’agit ni d’un guide ni d’un mode d’emploi mais plutôt d’une invitation à la réflexion.

Bonne lecture

Lire la suite

Le GNP

 

09 avril 2012

Enseignement

Concernant le  Baccalauréat général, technologique ou professionnel, un arrêté du 15-2-2012 - J.O. du 17-2-2012 précise les « Dispense et adaptation de certaines épreuves ou parties d’épreuves obligatoires de langue vivante pour les candidats présentant une déficience auditive, du langage écrit, du langage oral, de la parole, de l’automatisation du langage écrit ou une déficience visuelle ».

Il précise que les candidats concernés peuvent :

·          être dispensés par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées :
- soit de la « partie orale » de l'épreuve obligatoire de langue vivante 1 ;
- soit de la « partie écrite » de l'épreuve obligatoire de langue vivante 1. 

·          être dispensés par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées :
- soit de la « partie orale » de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2 ;
- soit de la « partie écrite » de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2 ;
- soit de la totalité de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2.

·          bénéficier par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées, de l'adaptation de l'épreuve orale de littérature étrangère en langue étrangère selon les modalités définies en annexes 1 et 2 du présent arrêté.

·          être dispensés par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées, de la « partie écrite » des épreuves obligatoires de langues vivantes 1 et 2, lorsque la langue est le chinois ou le japonais.

·          peuvent, par décision du recteur d'académie, à leur demande et sur proposition du médecin désigné par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées :
- bénéficier de l'adaptation de l'épreuve obligatoire de langue vivante 1 et, le cas échéant, de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2, selon les modalités définies en annexes 3 et 4 du présent arrêté ;
- être dispensés de l'épreuve obligatoire de langue vivante 2.

L'arrêté du 21 janvier 2008 et l'article 6 de l'arrêté du 8 avril 2010 sont abrogés.
Les dispositions du présent arrêté sont applicables à compter de la session 2013 de l'examen, à l'exception de l'article 5 et du deuxième alinéa de l'article 6 qui prennent effet à compter de la session 2012 de l'examen.
Le directeur général de l'enseignement scolaire est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Vous pouvez lire le texte intégral et les annexes en cliquant sur le lien : Texte intégral