27 avril 2017

Le congé de présence parentale

Pour tout savoir sur le congé de présence parentale pour s'occuper d'un enfant malade ou handicapé, suivez le lien ci après :

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travai...

L’information est d’importance car un salarié dont l'enfant à charge est gravement malade ou handicapé peut bénéficier d'une réserve de 310 jours à prendre sur une période de 3 ans. C’est le congé de présence parentale.

L’article explique

  • Dans quelles conditions ce congé peut être pris.
  • Qui peut prétendre au congé de présence parentale?
  • Quelle est la durée du congé?
  • Comment le demander?
  • L'entreprise peut-elle le refuser? – Non !
  • Quels sont les droits du salarié pendant et après le congé?
  • Que se passe t-il au retour ou en cas d’interruption anticipée ?

23 avril 2017

Aidants familiaux : Retraite

Retraite à 65 ans pour les aidants familiaux.

Si vous êtes nés à partir du 1er juillet 1951 et si vous avez interrompu votre activité professionnelle salariée pour vous occuper, à titre non professionnel, d'une personne handicapée en qualité d'aidant familial ou de tierce personne vous pouvez bénéficier d'une retraite à taux plein plus tôt que les autres assurés : 65 ans, au lieu de 67 ans.

Rappel :

  • L'aidant familial est la personne qui vient en aide à une personne handicapée ou dépendante bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH). Un lien de parenté doit unir l'aidant et la personne aidée. L'aidant peut être : le conjoint, le concubin, le partenaire de Pacs, l'ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu'au 4e degré de la personne handicapée ; l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu'au 4e degré de l'autre membre du couple.
  • La tierce personne vient en aide à une personne handicapée bénéficiaire de l'allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP). Elle ne doit pas avoir nécessairement de lien de parenté avec la personne handicapée.

Pour en bénéficier, l'assuré doit déclarer avoir assisté la personne handicapée en qualité d'aidant familial ou de tierce personne. La circulaire de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) Espace Salariés – L'Assurance retraite  précise quelles sont les conditions de cette déclaration ainsi que les conditions d'interruption de l'activité pour que le droit à pension de retraite à taux plein à 65 ans soit accordé, à savoir : la nature de l’interruption (définitive ou temporaire), la durée, la justification

Source : Direction de l'information légale et administrative le 22/11/2016

19 avril 2017

Universités et FIPHFP : Une exonération ?

Universités et FIPHFP : Le gouvernement persiste

 

Votre fils ou votre fille suit des cours en université ? - Cette information vous intéresse tout particulièrement.

Dans une lettre du 31 janvier adressée au Premier ministre, 7 associations syndicales et 8 associations représentatives dont l’APF* s’élèvent contre l’exonération pour les universités de leur participation au FIPHFP** pour financer à la place la sécurisation des campus.

** Dès l’annonce du projet, l’APF avait réagi, considérant que le handicap devait « cesser d’être la variable d ajustement systématique et opportuniste des politiques publiques ».

** Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

Pour lire le courrier, cliquez ici