11 juillet 2017

Le baccalauréat, penser déjà à l'an prochain

De source certainement bien informée  ( https://informations.handicap.fr/art-bac-dispositifs-handicap-24-9946.php ) il semblerait que sur les 718 890 candidats au baccalauréat cette année,  40 967 soient en situation de handicap, soit ¼ de plus que l’an dernier. Parents réjouissons nous en, sans nous endormir pour autant sur les lauriers de nos revendications.

Tout laisse supposer que les aménagements d'épreuves : temps majoré, répartition des épreuves, dispenses en matière de langue vivante à l'oral, assistance humaine, outils informatiques adaptés, recours au braille et même à la visioconférence n’y sont pas étrangères.

Il est trop tard pour revenir sur le millésime 2017 mais si votre enfant en a fait partie sachez qu’il peut demander la conservation, durant cinq ans, des notes de son choix, quelle que soit leur valeur.

Mais si vous pensez que votre fils ou votre fille  pourra bénéficier de mesures adaptées pour les épreuves de 2018 n’attendez pas la veille de l’examen pour vous inquiéter de la demande à adresser à cet effet à l'un des médecins désignés par la Commission départementale des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

En attendant, nous vous souhaitons le meilleur des étés possible

Pour le GNP/APF : Patricia Dedourge - Coordonatrice

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.