21 septembre 2017

Rentrée des enfants en situation de handicap ?

Rentrée 2017 : où en sont nos enfants en situation de handicap ?

Voir aussi la rubrique Vu sur le net (à droite de l'écran)

Quelques semaines après la rentrée il semblerait que tout ne soit pas allé au mieux partout. On entend ça et là et beaucoup trop souvent encore l’évocation d’enfants qui n’ont pas leur AVS. La disparition des emplois aidés n’y est certainement pas étrangère même si le problème est récurent à chaque rentrée et remonte bien avant l’annonce de la réduction du nombre des dits emplois aidés.

Combien nos enfants seront-ils cette année ? Nous n’avons pas encore de chiffres, mais en 2016 de source officielle ce sont plus de 300 000 élèves en situation de handicap qui étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés de l’Éducation nationale, soit une augmentation supérieure à 7% par rapport à 2015. Une croissance que l’on devrait retrouver cette année.

Pour accompagner ces jeunes scolarisés on nous annonce cette année 80 000 postes :

  • 50 000 en qualité d’AVS sous contrat aidé, maintenus pour la circonstance
  • 30 000, soit 8 000 de plus que l’an dernier, AESH avec un contrat CDI d’accompagnant d’élève en situation de handicap. La plupart de ces nouveaux AESH seraient des anciens AVS.

Avec notre association, et comme de nombreuses autres, nous l’avons dit et redit le statut d’AVS est beaucoup trop précaire pour répondre pleinement aux besoins de nos enfants et à nos attentes. Tous les accompagnants doivent à terme être des AESH en contrat CDI avec l’éducation nationale.

Il semblerait que nous ayons été entendus : un peu ? beaucoup ? – Qui sait, mais il a été dit que « le statut des accompagnants sera réétudié par le ministre de l’Éducation nationale et la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées ».

Nous ne manquons pas de souligner aussi la promesse qui avait été faite pour la rénovation de la formation des enseignants spécialisés avec une entrée en application à la rentrée 2017.

Où en sommes nous à ce jour, ne manquez pas de nous raconter votre rentrée, bonne ou moins bonne, nous la reprendrons ici ou peut-être dans notre BIP (Bulletin d’information des parents).

Affaire à suivre, et quoiqu’il en soit, parents d’enfants scolarisés, nous vous souhaitons le meilleur des premiers trimestres possible

Le GNP/APF

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.