25 novembre 2012

JNP le 25 novembre 2012

JNP (suite et fin)

 25 novembre 2012  12 h 00

Les JNP 2012 viennent de prendre fin et comme on devait s’y attendre les horaires ont dû être adaptés à l’importance des sujets traités. Cela dit nos questions sont toujours très nombreuses !!!!! Et à question, réponse obligatoire. Donc tant pis pour les horaires : en interne, il était important de parler de la création d’une cotisation familiale qui, en préservant l’adhésion individuelle, offre un réel avantage financier et renforce la place de la famille au sein de l’APF. Un rappel a été fait sur l’existence de la ligne téléphonique par les  écoutants.

En matière de réglementation et de législation nous avons repris dans les grandes lignes :

Un rapport du Sénat sur la mise en application de loi de 2005. Le constat des carences est pertinent, mais le GNP ne se satisfait pas des solutions qui sont proposées.

La reforme sur les AVS avec notamment la création de l’aide Mutualisée ;

La création d’un volet spécifique handicap, obligatoire, lors de la préparation de toute loi.

En fin de matinée et comme d’habitude la parole a été donnée aux représentants du Conseil d’administration qui ont pu répondre à pratiquement toutes les questions que souhaitaient poser les participants, non sans avoir au préalable rappelé quelques une des lignes directrices de l’Association. Soyons rassuré, la demande pour la création d’un espace famille dans les établissements est prise en compte.

Nos instances vont examiner sérieusement ce sujet.

A bientôt de se retrouver  sur notre blog.

Les membres du GNP.

JNP le 24 novembre 2012

Blog J+1

 Hier, nous en étions aux concepts de l’inclusion et aux mécanismes de développements vers l’inclusion du monde du médico-social.

Aujourd’hui nous sommes allés au plus près du terrain :

Ce matin, l’éducation inclusive, avec des participants (parents, professionnels, usagers…) à un projet européen puis l’expérience d’un inspecteur d’académie convaincu par l’inclusion et souhaitant faire partager sa croisade.

Qu’est-ce qui se pratique ailleurs ? Dans un petit pays comme l’Islande, il parait presque inutile de parler « d’inclusion » quand on voit l’équité sociétale d’une société qui semble répondre aux besoins de chacun.

Dans d’autres pays, comme la France, le chemin est encore long mais des lignes se dessinent.

Dans d’autres pays européens des efforts sont faits en matière d’éducation inclusive mais les difficultés économiques viennent contrer les bonnes volontés.

Il en reste néanmoins une certitude pour nous, parents, l’inclusion, ça peut marcher !

L’après midi, cap sur l’Aide et les Aidants.

Nouvelle table ronde avec alternance de témoignages de parents dans leur rôle « d’Aidants », et d’exemples de bonnes pratiques qui auraient pu soulager ces parents.

Trois exemples de solutions innovantes nous ont informé sur :

-         l’aide à l’organisation administrative des aidants professionnels et de formation des personnes aidées et des aidants,  (délégation APF34)

-         l’accueil temporaire et des propositions d’aides aux Aidants, (Handi répit 94)

-         L’aide aux vacances en famille (Village vacance La Salamandre)

Ces réflexions nous confirment l’évolution du concept d’inclusion. L’an dernier nous disions : Inclusion, rêve ou réalité. Aujourd’hui l’inclusion nous parait possible. Elle sera effective si chacun apporte sa pierre à l’édifice.

A demain !

23 novembre 2012

Les JNP le 23 novembre 2012

JOURNEES NATIONALES DES PARENTS

 Après la matinée consacrée aux préparatifs que nous vous avons relatés dans le précédent article, les Journées Nationales des Parents APF ont pu réellement débuter dès 14 heures.

Cent soixante parents venant de toutes les délégations et même de l’outre mer ont pris place dans la salle plénière. Après un début surprenant organisé par les membres du GNP sous la forme d’une manifestation où chacun pouvait brandir un panneau revendicatif en marchant derrière la banderole qui reprenait le titre de nos journées : « MOBILISONS NOUS ET CONSTRUISONS UNE SOCIETE INCLUSIVE »

Est-il nécessaire de le rappeler, malgré la loi de 2005 les choses avances doucement voire pas du tout !.

Grâce à l’intervention de Bruno Gaurier et aux questions que l’assemblée a pu lui poser chacun a mesuré la distance qu’il y a entre le concept de l’inclusion, la législation et la réalité. Le travail est énorme !!!

Nous devons tous nous impliquer, surtout n’avançons pas seul.

Nous avons besoin entre autre du médico-social et madame Prestini qui est intervenue en fin d’après midi nous a expliqué que malgré de nombreuses difficultés, il existait des avancées tangibles dans le domaine du médico-social qu’elle connaît bien.

Pour terminer cette journée une représentante du Groupe de Parents a expliqué la volonté de voir les familles davantage s’impliquer dans la vie des établissements. Il n’est pas question de se substituer aux CVS mais plutôt d’apporter un avis complémentaire à leurs actions.

A 18 heures la séance a été levée laissant à chacun le temps de souffler ou de prolonger les discussions. Car, ne l’oublions pas, ce sont nos journées, celles des parents.

A demain !

Le GNP