• Etude relative à l'accessibilité des formules de répit pour les aidants

    Bonjour à tous, GCSMS Aider.jpg

     

    Pour faire suite à la Journée Nationale des Aidants dimanche dernier, je partage avec vous cette synthèse de l'étude réalisée par le GCSMS Aider, auquel participe APF France handicap, qui porte sur l'accessibilité des formules de répit pour les aidants.

    8,3 millions de personnes s’occupent d’un proche dépendant (parent, enfant, conjoint) en raison d’un handicap, d’une maladie ou de l’avancée en âge.

    Si le répit a des effets bénéfiques à trois niveaux (pour les aidants, pour les aidés et pour la relation aidant/aidé), le GCSMS AIDER déplore que de nombreux aidants n’y aient jamais accès ou alors trop tardivement, lorsque surviennent les situations de surmenage ou d’indisponibilité.

    Les causes du non-recours au répit sont variées, de la non-connaissance des offres existantes et de leur  disponibilité à la non-proposition par les professionnels dont c’est pourtant la mission.
    Pour favoriser l’accessibilité au répit, plusieurs pistes sont suggérées par l’étude et visant à « penser aidants »  afin de changer la culture professionnelle et prendre en compte les facteurs d’hésitation et de non-recours à l’offre.

    Le GCSMS AIDER appelle les professionnels à « penser aidants » et à créer des réponses diversifiées sur tout le territoire afin de répondre à la multitude de besoins des aidants.

    Je vous souhaite une bonne lecture et une belle journée !

     

  • Journée Nationale des Aidants : le plaidoyer d'APF France handicap

    Couv plaidoyer aidants.jpg

    A l’occasion de la Journée nationale des aidants, APF France handicap publie son plaidoyer : "Aidantes, aidants familiaux : pour le libre choix d’aider et la reconnaissance de leur rôle".

    Basé sur les textes fondamentaux (notamment la Déclaration universelle des droits de l’homme et Convention des Nations unies relative aux droits) et la parole des personnes concernées, ce plaidoyer a pour objectif de mettre en avant les attentes des aidant.e.s familiaux et de défendre leurs droits en vue de permettre le libre choix pour les personnes d’aider ou pas. Il présente les revendications de l’association parmi lesquelles défiscaliser le dédommagement accordé à certains d'entre eux, assurer un bilan de santé annuel ou bien encore proposer une aide au retour à l'emploi.

    Il fait également un focus sur la question des jeunes aidant.e.s, trop souvent oubliés.

    « Ce plaidoyer est un signal fort de l'attention qu'APF France handicap accorde à la situation et aux attentes des aidants », souligne Bénédicte Kail, conseillère nationale éducation familles En 2017, l'association a d'ailleurs modifié ses statuts pour les y faire explicitement apparaître. Son article premier précise qu'elle a, entre autres, pour buts « l'amélioration de la réponse aux besoins (…) des personnes handicapées (…) ainsi que de leurs proches aidants ».

    Son projet associatif, adopté au congrès de Montpellier en 2018, affirme également la reconnaissance des aidants parmi ses missions.

    Retrouver le texte intégral du plaidoyer en suivant ce lien : http://interparents.blogs.apf.asso.fr/files/Plaidoyer-Aidants-VF.pdf

    Bonne lecture !

  • BIP - Pas de parution pour Octobre - novembre - décembre 2019

    Bonjour,

     

    Comme vous le savez certainement, les élections aux sein des différentes instances représentatives des adhérents d'APF France handicap ont eu lieu au printemps dernier.

    De ce fait, les Groupes Nationaux, dont le Groupe National des Parents d'enfants en situation de handicap, ont été renouvelés.

    Cette année est marquée par un très fort taux de renouvellement, ce qui est une excellente nouvelle quant à l'investissement des adhérents et des bénévoles dans la vie associative.

    Cela implique en revanche tout un travail d'installation, d'information et de formation des membres du "GNP nouveau", travail qui est actuellement en cours.

    Il était donc très compliqué de mener en parallèle la réalisation d'un BIP ; et plutôt que de vous présenter un bulletin fait dans l'urgence, nous avons décidé de "sauter" ce numéro. Le prochain paraîtra donc en janvier 2020, avec dans ses colonnes de toutes nouvelles signatures que vous aurez, nous l'espérons, plaisir à lire. 

    Le BIP est avant tout VOTRE bulletin. Nous vous invitons toujours bien sûr à nous faire parvenir vos souhaits en matière de sujets d'articles, vos témoignages...

    Nous en profitons pour remercier chaleureusement et souhaiter une très bonne route pour la suite aux désormais anciens membres du GNP qui ont effectué un travail remarquable dans le cadre de leur mandat !

     

    A très bientôt,

    Le GNP