• Retour sur les JNP 2019

    Cela fait maintenant une semaine que nous sommes rentrés de nos Journées Nationales de Parents et nous avons un témoignage : 

    Retour sur les JNP 2019.
    J'ai participé pour la première fois aux JNP et aussi pour la première fois en tant qu'élue pour la région Grand Est.
    Beaucoup d'appréhension pour moi car je ne suis pas très à l'aise pour prendre la parole en public, mais je reviens enchantée de cette expérience.
    J'ai rencontré des parents, des enfants, des professionnels, des bénévoles formidables.
    Les temps d'échanges m'ont beaucoup apportée et remotivée pour me représenter pour un deuxième mandat.
    Même si comme beaucoup d'entre vous le quotidien ne me laisse pas énormément de disponibilités, je suis convaincue que l'avenir et le bien-être de nos enfants méritent de continuer à mettre en commun nos réflexions, nos compétences et nos combats.

    "La seule voie qui offre quelque espoir d'un avenir meilleur pour toute l'humanité est celle de la coopération et du partenariat" Kofi ANNAN.

    Emmanuelle

  • Accompagnement des enfants en situation de handicap

    Lors de nos Journées Nationales à Strasbourg nous avons fait un point d’actualité sur ce sujet et en même temps le gouvernement faisait un communiqué de presse le 1er février:

    Ce jour, le Gouvernement a discuté, dans un esprit de consensus, la proposition de loi du député Christophe Bouillon consacrée à "l'accompagnement des enfants en situation de handicap".

    Lors des débats, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, a tenu à affirmer :

    • L'accélération du plan de transformation des contrats aidés précaires en contrats pérennes d'Accompagnant d'élève en situation de handicap (AESH).Dès la rentrée 2019, tous les accompagnants des élèves en situation de handicap auront un contrat pérenne. Ces contrats de trois ans seront renouvelables une fois avec à la clef un CDI.
    • La mise en place d'une formation de 60 heures annuelles pour tous ces accompagnants afin de garantir une meilleure qualité de scolarisation des élèves.
    • La mise en place de Pôles inclusifs d'accompagnement localisés (PIAL).Ces équipes d'accompagnants à temps plein, dédiées aux établissements, permettent de s'adapter aux différents types de besoins des élèves en situation de handicap sur leur temps scolaire, et d'offrir aux familles une meilleure qualité dans l'accompagnement de leurs enfants. Ces équipes dédiées de personnes qualifiées permettront aussi de mieux articuler l'accompagnement des élèves sur le temps scolaire et périscolaire.
    • La pleine reconnaissance des accompagnants comme professionnels à part entière des équipes éducatives, qui se traduira par une revalorisation de ce métier.

    Le groupe de parents reste en vigilance quant à ces sujets, nous reviendrons pour vous tenir informés dans un prochain billet.

  • Journées nationales des parents 2019 (suite et fin)

    A l’heure où vous lirez ce billet, la plupart des participants à nos journées nationales de parents d’enfants handicapés seront probablement rentrés chez eux et nombreux sont ceux qui auront sans doute repris leurs activités.

    C’est hier, peu après 12 heures que nos JNP 2019 se sont achevées.

    Si comme je l’ai dit dans le billet précédent la journée de samedi  a été marquée par l’émotion c’est  vraiment la discussion et les échanges qui l’ont emporté hier matin. Discussion autour de l’actualité, qu’il s’agisse de scolarisation, de tutelles ou d’aidants familiaux les questions et les réponses n’ont pas laissé le moindre temps mort et on fait apparaître sinon une inquiétude générale, de nombreuses incertitudes  qui nécessitent de la part des parents, comme de notre association une vigilance permanente. Non content de ne pas baisser les bras, il faut retrousser les manches …

    Mais ce billet serait totalement incomplet si je n’évoquais pas le compte rendu des ateliers de la veille qui ont permis aux parents présents répartis en groupe d’une quinzaine de définir dix principes à faire admettre et dix actions à entreprendre pour arriver à une désinstitutionalisation réussie et choisie.

    Vous comprendrez qu’il est un peu tôt pour vous en faire ici une restitution ordonnée mais dans le BIP du mois d’avril et avec les prochains billets sur ce blog nous ne manquerons pas d’y revenir.

    Pour conclure ce partage en ligne  des JNP je signalerai l’intervention de notre Président Alain ROCHON,  qui a permis une discussion tout aussi débridée que passionnante avec  une suggestion qu’il faut relever : « Et si depuis notre place de parents d’enfants en situation de handicap nous investissions le Grand débat ?

    Pour terminer ce billet, permettez moi, Mesdames et Messieurs,  de vous remercier du temps que vous avez bien voulu consacrer à me lire que ce soit régulièrement ou très occasionnellement. Voilà bientôt 10 ans que j’anime ce blog, Il est temps de passer la main à l’équipe en place du GNP en les félicitant de tout le travail qu’ils font déjà par ailleurs.

    Bonne continuation à toutes et tous.

    Bernard