• COVID 19 - Communiqué de presse du SEPH

    Logo SEPH.jpgLe Secrétariat d'Etat chargé des personnes handicapées vient de publier un communiqué de presse précisant les mesures concernant les personnes en situation de handicap et leurs aidants.

    Il détaille notamment les conditions d'accueils des élèves et enfants en situation de handicap dans les établissements scolaires et/ou médico-sociaux ; en effet, si les écoles seront fermées à partir du 5 avril, les établissements et services médico-sociaux resteront, eux, ouverts, avec les mêmes règles sanitaires qu'actuellement.

    Les enfants en Unités d'Enseignement externalisées pourront être accueillis dans leur établissement médico-social.

    En ce qui concerne les ULIS :

    - En maternelle et primaire, les enfants bénéficieront d'un enseignement à distance du 5 au 9 avril ; après les vacances (du 10 au 25 avril), ils seront de nouveau accueillis en classe ;

    - Au collège, les enfants bénéficieront d'un enseignement à distance du 5 au 9 avril puis  du 26 au 30 avril. 

     

    Le communiqué de presse fait également état de la continuité des droits des personnes, avec le maintien de l'ouverture des MDPH et la prorogation des droits échus jusqu'au 1er juin.

     

    Une mise à jour régulière de la foire aux questions (FAQ) est assurée sur le site Handicap.gouv (https://handicap.gouv.fr/). Pour les interrogations spécifiques des personnes et de leurs aidants qui font face à des situations compliquées, telles que des difficultés d’accès aux soins ou à des solutions de répit, ou pour toute personne isolée, un numéro unique d’appel est disponible au 0 800 360 360.

  • Logement adapté : le crédit d’impôt prolongé jusqu’en 2023

    Le 26 janvier 2021, le Secrétariat d’État aux Personnes Handicapées a publié un communiqué de presse rappelant l’allongement du crédit d’impôt pour l’adaptation du logement jusqu’au 31 décembre 2023 suite au vote de la loi de finances 2021. Une mesure initialement supprimée et finalement rétablie par voie d’amendement grâce à la mobilisation d’APF France handicap notamment.

    Le crédit d’impôt vise à participer au maintien à leur domicile des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, en les soutenant dans le financement :

    • des dépenses d’installation ou de remplacement d’équipements spécialement conçus pour l’accessibilité des logements aux personnes handicapées ou âgées ;
    • des dépenses d’adaptation du logement au handicap ou à la perte d’autonomie.

    Peuvent en bénéficier : les propriétaires, les locations ou occupants à titre gratuit et les bailleurs.

    Les modalités : un montant de crédit d’impôt de 25 % du montant des dépenses, dans la limite d’un plafond de dépenses de 5000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple, majoré de 400 € par personne à charge.

    Actions et positions APF France handicap :

    Si cette mesure va évidemment dans le bon sens, il faut rappeler que c’est grâce à l'alerte et la mobilisation d’APF France handicap et de la Fédération des ascenseurs, qu'un amendement a pu être déposé pour rectifier la première version du projet de loi de finances 2021, lequel avait supprimé ce crédit d'impôt.

    Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici

  • Guide pour les parents, conjoints et autres proches...

    Couv guide parents.jpgLe "Guide pour les parents, conjoints et autres proches qui accompagnent une personne en situation de handicap" a désormais été diffusé dans toutes les structures APF France handicap (délégations, établissements et services médico-sociaux).

    N'hésitez donc pas à le demander, il pourra vous être utile dans vos démarches d'élaboration de dossier MDPH !

    Il est également possible d'en commander de nouveaux exemplaires papier, à l'aide de ce bon de commande.

    Vous pouvez aussi en consulter et télécharger librement la version pdf.