30 décembre 2016

Le Groupe national des parents de l'APF vous dit : Bonne année !

240_F_125338009_ODX3Zbo7AFNthkkqgVtHvDOkAQJQOw4d.jpg

Voici un an que le compte à rebours à commencé et nous arrivons à son terme. Une année toute neuve nous tend les bras. Sachons l’accueillir dans la naïveté de ses premiers pas pourtant chargés d’histoire.

Bonne année ! - Bonne année bien sûr, mais encore …

Avec le GNP-APF, permettez-moi de vous souhaiter que tout ce qui fût difficile en 2016 s’inscrive définitivement dans les registres du passé, et que 2017 nous dote de la volonté, de l’audace et du courage nécessaires pour continuer à avancer : tant sur les chemins de nos vies familiales qu’au sein de notre association pour faire bouger les lignes, avec en retour quelques belles satisfactions..

2017 va voir la mise en place de la nouvelle équipe du GNP-APF, je ne doute pas de sa pugnacité mais je vous encourage à la soutenir.

Les JNP 2016 nous ont permis de réfléchir sur notre place de parents militants en région, sachons mettre en pratique nos propos et réflexions pour qu’au sein de notre association comme ailleurs, avec son appui, nous soyons en permanence et sans nous oublier, une vraie force de proposition pour un mieux être et un mieux vivre de nos enfants quels que soient leurs handicaps et leur lieu de vie.

A toutes et à tous, avec le GNP d’hier et de demain je souhaite la meilleure des années possible.

Bernard DUMAS – Coordonnateur du GNP-APF pour quelques jours encore

26 décembre 2016

Assurer la santé buccodentaire nos enfants

Soins buccodentaires et handicap

Bonne nouvelle ou tout au moins belle promesse pour faciliter l’accès  aux soins buccodentaires des personnes et de nos enfants à mobilité réduite.

 Si l’on en croit le support d’information de notre association « Faire Face » accessible en permanence depuis ce blog en cliquant sur : Actualité magazine Faire Face dans la rubrique l’Association des paralysés de France à droite de cet écran :

Le gouvernement veut encourager l’accès aux soins dentaires. « L’objectif est de déployer 100 bucco-bus d’ici à 2020, avec deux dispositifs par région dès 2018 », précise Matignon. Un budget de 25 millions d’euros y sera dédié (10 millions pour le fonctionnement et 15 pour l’investissement). Selon la photo jointe, il s’agirait de minibus de type camping car capables de se déplacer pour assurer des soins avec le souci d’une plus grande proximité.

D’autre part, les soins spécifiques assurés par les dentistes dans leur cabinet seront mieux rémunérés afin d’inciter davantage d’entre eux à se préoccuper de ces patients handicapés. Le budget mobilisé pourra s’élever à 12,5 millions d’euros par an »*

*Extrait d’un article paru dans : http://www.faire-face.fr/2016/12/02/handicap-valls-parents-chomeurs/

Ce qu'en pense le GNP : Paroles paroles ou bien du concret en perspective ? - Propos de fin de mandats ou promesses électorales ?

22 décembre 2016

le GNP vous souhaite le meilleur des Noël possible

 

4e30f19f.gif

Quatre citations + une,  pour vous souhaiter un : « BON NÖEL ! »

Selon Boris Cyrulnik : « Un enfant n’a jamais les parents dont il rêve. Seuls les enfants sans parent ont des parents de rêve ». Ces propos, peuvent choquer,  et ils sont peut-être encore plus durs à entendre en cette période de Noël où nombreux sont ceux qui à tort où à raison s’appliquent à gommer les aspérités de la vie. Mais :

  • Combien de nos enfants à l’instar du « Petit Chose » d’Alphonse Daudet se disent peut-être : « C’est une vérité, je fus la mauvaise étoile de mes parents ? »
  • Combien encore, d’enfants dans le monde et pas forcément en situation de handicap, comme le dit Daudet vivent au rythme des : « Ding, dong ! Levez vous. Ding, dong ! Instruisez-vous ! (Ndlr : trop souvent en option) Ding, dong ! Amusez-vous. Et cela tout au long de l’année ?»

Et pourtant c’est Noël, la fête nous entoure, nous envahit et parfois nous contraint.

Alors, sachons trouver en nous l’optimisme nécessaire,  pour dans la sérénité en prendre notre part. Une sérénité qui selon l’Abbé Pierre réside dans : « l’acceptation de soi même, de ce qui est ».

N’est ce pas un peu tout ça la résilience ?

Bon Noël à toutes et à tous car : " Aucune société n'est irrémédiable, aucun moyen âge n'est définitif. Si épaisse que soit la nuit, on aperçoit toujours une lumière " (Victor Hugo)