Santé

  • Examens de santé obligatoires pour les enfants jusque 16 ans

    Un décret paru au Journal officiel du 28 février 2019 dresse la liste des examens qui sont obligatoires pour les enfants jusqu'à 16 ans. Il est complété par un arrêté paru le même jour qui en fixe le calendrier. Tous deux sont entrés en vigueur le 1er mars 2019.

    Le suivi préventif des enfants comprend notamment 20 examens médicaux obligatoires au cours des 16 premières années. Ces examens portent sur :

    • La surveillance de la croissance staturo-pondérale de l'enfant (développement en taille et en poids selon des normes fixées en fonction de l'âge et du sexe) ;
    • La surveillance de son développement physique, psychoaffectif et neuro-développemental ;
    • Le dépistage des troubles sensoriels ;
    • La pratique ou la vérification des vaccinations ;
    • La promotion des comportements et environnements favorables à la santé.

    Ils sont réalisés par le médecin traitant de l'enfant ou par un autre médecin choisi par les parents ou par les personnes titulaires de l'exercice de l'autorité parentale ou les personnes ou services à qui l'enfant a été confié. Avant les 6 ans de l'enfant, ces examens peuvent être faits par un médecin d'une consultation de protection maternelle et infantile (PMI). Au cours de la 6e année de l'enfant, l'examen obligatoire peut être fait par un médecin de l'Éducation nationale.

    Les résultats sont mentionnés dans le carnet de santé et, le cas échéant, dans le dossier médical partagé de l'enfant. 3 examens pratiqués au cours des 3 premières années donnent lieu à l'établissement d'un certificat de santé.

    Vous trouverez le calendrier détaillé des examens obligatoires sur la fiche de Service-public.fr : Suivi médical de l'enfant : examens médicaux obligatoires .

  • Contribuez à la stratégie nationale de la santé

    Pour contribuer à définir la Stratégie Nationale de la Santé, la Ministre de la santé invite tous les citoyens à participer.

     Il suffit de répondre avant le 24 novembre prochain au questionnaire sur le lien suivant: Cliquez ici

    Attention : il vous faut répondre à toutes les questions pour le questionnaire soit valide

    Merci de faire circuler afin que nous soyons nombreux à intervenir !

     

  • Handicap : sensibiliser, partager et informer à propos de la vie affective et sexuelle

    Comme vous le savez sans doute, notre blog est friand des informations, initiatives, coups de gueule et autres textes que vous nous transmettez. Mais force est de constater qu’ils sont bien trop peu nombreux.

    Aussi quand vous nous en donnez l’occasion, nous n’hésitons pas à saisir la balle au bond.  Une balle qui cette fois nous amène à Bordeaux.

    Depuis bientôt 10 mois, il existe à Bordeaux un Centre Ressource Aquitain inter associatif ouvert aux personnes en situation de handicap, leur famille et aux professionnels. Il a pour mission de sensibiliser, partager et informer à propos de la vie affective et sexuelle. Il est installé dans les locaux de l’IEM APF de Talence, en Gironde.

    Au début du mois de juillet ce centre de ressource a organisé un rassemblement de personnes en situation de handicap, de leur famille et de professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux. Nombreux étaient ceux qui ont répondu présents, à l’exception des familles pourtant concernées elles aussi.

    Au GNP-APF, nous sommes conscients  qu’un trop grand nombre de parents rechigne encore à parler de la vie affective et sexuelle de leurs enfants, pourtant même si certains s’appliquent à ignorer le sujet nous connaissons tous les préoccupations et les questions qu’il soulève. Notre groupe avait d’ailleurs consacré un large temps d’intervention sur le sujet à ses journées nationales il y a quelques années.

    La rencontre de juillet à Bordeaux  traitait de la vie intime, affective et sexuelle. Vie intime, un terme que l’on n’emploie peut être pas assez. Selon ses organisateurs les participants ont pu y trouver un bel espace autour de tables rondes, d’intervenants et de témoignages d’expression et de partage, où l’handiparentalité et l’assistance sexuelle n’ont pas été oubliées.

    Sans aucun doute : Une initiative à reproduire

    Centre Ressource Aquitain Vie intime, affective, sexuelle et handicap :

    Forum des usagers « Explorer les possibles ! »

             

    En ce premier week-end de juillet, le Dôme de Talence a été le lieu d’un grand rassemblement de personnes en situation de handicap et de professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux.

    En effet, le Centre Ressource Aquitain créé en septembre 2015, dans le cadre d’une expérimentation ARS sur 3 ans, accueillait en ce jour plus de 200 personnes pour son Forum des Usagers. Sur la thématique de la vie intime, affective et sexuelle, cette journée fut un bel espace d’expression et de partage pour l’ensemble des participants.

    Organisé sous forme de tables rondes, le forum avait pour objet d’informer et de sensibiliser à ces questions relativement « tabous » au sein de notre société : séduction et handicap, décider pour soi, handiparentalité, assistance sexuelle…

    Grâce aux nombreux intervenants de qualité, des témoignages poignants des participants ont pu être recueillis lors d’échanges avec la salle.

    « Nous ne sommes pas handicapés, nous sommes handicapables. » Ces mots prononcés par un participant lors d’une table ronde soulignent l’ambiance dans laquelle s’est déroulée cette journée.

    Les différentes thématiques abordées ont permis d’informer de nombreux usagers sur les solutions concrètes existantes face aux différentes situations de handicap.

    De par leur vécu et leurs expériences, les intervenants ont su aborder les points les plus sensibles et ont suscité de nombreuses réactions parmi les participants qui souhaitaient à leur tour partager.

    Au travers de questions et remarques pertinentes, les personnes en situation de handicap ont su exprimer leur volonté farouche d’être reconnues et acceptées telles qu’elles sont, elles désirent avoir accès à une vie intime et affective « comme tout le monde ».

    Au-delà des tables rondes, les participants ont pu découvrir deux expositions photographiques : l’une sur le thème de la séduction et du handicap (Handi Fem’), l’autre sur le thème de la parentalité (Handiparentalité – Centre papillon).

    À ces expositions photos venait s’ajouter une exposition de peinture encres et fusain conçue spécialement pour l’évènement par Priscille Deborah, artiste peintre en situation de handicap.

    Plusieurs stands complétaient ce dispositif : Handiparentalité, APPAS (association pour la promotion de l’accompagnement sexuel), Récré coquine (lingerie sexy et sex-toys), planning familial, Vag d’espoir, librairie Georges.

    Un court-métrage retraçant la journée est actuellement en cours de montage et sera mis en ligne via la page Facebook du centre ressource.

    Par ailleurs, une nouvelle journée, inter-associative et représentant les différentes formes de handicap, sera organisée l’an prochain.

    Paroles de « forumers » à l’issue de la journée :

    « Vous avez réussi à ce que cette journée soit un bel espace d’expression et de partage des expériences », « Très bonne journée, très enrichissante », « Continuez encore et encore…merci…. »

    Sur ces derniers mots… la différence est une source de diversité qui rend unique chaque personne, il suffit de l’accepter.

    À l’année prochaine !

    L’équipe du centre ressource aquitain

    Contact : julie.merveilleau@apf.fr