14 février 2013

Loisirs

Et les loisirs, si nous en parlions !

Revendiquer, mobiliser, scolariser, travailler : les personnes en situation de handicap qu’elles soient adultes ou enfants seraient elles condamnées à lutter et évoluer dans un monde qui ne saurait être autrement que trop sérieux ?

Et si nous parents obnubilés par une interminable quête de solutions à ces mêmes questions nous avions tendance à oublier qu’il peut y avoir autre chose.

Revendiquer pour l’accès à la culture, aux loisirs et aux voyages c’est bien, mais est ce suffisant ?

Certainement pas, il faut aussi oser organiser et proposer.

Chez nous, APF évasion a pris le parti des voyages et des vacances, d’autres ont décidé d’élargir leur action en s’adressant aussi aux personnes en situation de handicap, quel que soit le handicap, ils proposent quasi simultanément un voyage et un festival annuel.

  • Le voyage, conduira ceux qui le souhaitent à Bali
  • Quant au festival de musique aux mois de mai et OU juin il sera placé sous le parrainage de Pascal Duquenne, un acteur belge, connu pour avoir joué le rôle d’un jeune homme ayant le même handicap que lui dans le film « Le Huitième Jou», et  pour lequel il a obtenu en 1996, conjointement avec Daniel Auteuil, le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes.

Il existe certainement d’autres initiatives toutes aussi louables les unes que les autres et il ne nous est pas possible de fournir ici une tribune à chacune d’elles, alors puisqu’une fois n’est pas coutume, soyez curieux :

 http://www.handivers-horizons.fr/  est le site de l’association Handivers Horizon dont le siège se trouve dans les Bouches du Rhône.

Bon surf !

Un parent, adhérent à l’APF

 

01 août 2011

Droit aux vacances, Droit au répit

 

Début juillet, l'actualité a placé au devant de la scène quelques bacheliers qui ont obtenus plus de 20/20 au baccalauréat. Qu'ils soient ici félicités, mais regrettons parallèlement, qu'à aucun moment le grand public n'ait eu connaissance du combat scolaire mené par tel ou tel jeune en situation de handicap.

Essayons néanmoins, avec un peu d'optimiste de voir avec les résultats d'examens l'arrivée des vacances. Et même si lorsque l'on est parent d'un enfant ou d'un adulte en situation de handicap, on a peu de possibilité de tourner la page. Osons dire qu'il est important de lever le pied.

Que l'on parte en vacances ou non, il faut essayer de lâcher un peu prise. Essayer de s'imposer un changement de rythme lui-même propice aux changements d'habitudes.

Le droit au répit est une réalité osons le faire valoir : Nous avons des rêves, ne les oublions pas.

Certes la réalité n'est pas rose, en matière d'accessibilité, par exemple, il suffit d'écouter Jean Marie Barbier Président de l'APF dire dans la presse « Alors que la loi prévoyait que tout bâtiment neuf devait comporter un accès pour les personnes en fauteuil roulant... cet amendement passe outre en autorisant des dérogations »

La rentrée non plus ne fera certainement pas de cadeaux, tachons néanmoins de profiter dés à présent des efforts qui sont faits ça et là pour nos que enfants comme nous-mêmes aient un peu de vacances : Une plage accessible, un centre aéré attentif au handicap ...

Il existe des initiatives, il faut les faire connaitre c'est notre rôle car l'inclusion comme l'autonomie sont l'affaire de chacun et se gagnent au jour le jour.

Le GNP

 

 

 

28 juillet 2010

L'offre touristique adaptée en France

Comme chaque année, le magazine en ligne Yanous réalise une mise à jour de son dossier portant sur l'offre touristique adaptée en France. Y sont regroupées, par département, les informations pratiques utiles sur les sites accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

Rendez-vous sur le site Yanous pour plus d'informations en cliquant sur le pictogramme ci-dessous

HANDINAUTE.gif