10 octobre 2011

Hébergement accessible au cœur de la résidence universitaire de Grenoble Saint Martin d'Hères...

18 ans, bac en poche, vacances au bord de mer...et l'accident : compression médullaire, perte de l'usage des mains et des jambes. Long séjour en milieu hospitalier  puis retour au domicile ; bataille des parents pour redonner un projet à leur fils alors que la famille est sans proposition de la MDPH ...puis, entrée dans le grand bain du handicap au salon Handicap.

Coup de chance : l'université de Grenoble présente l'accueil PRELUDE spécifique aux étudiants touchés par le handicap, moral qui remonte !  20  appartements sont répartis AU SEIN MÊME D'UNE RESIDENCE UNIVERSITAIRE, parmi  les autres chambres, au cœur du campus ; l'étudiant  bénéficie d'auxiliaires de vie  en individuel ou en collectif... première visite  prévue avant le dossier...  L'espoir  se remet en route après le deuil de la « la vie d'avant ».

Alors vive les salons, infos de toutes sortes.....si on a la chance d'y avoir accès, mais encore du travail dans les MDPH

Atouts : environnement entièrement accessible (transports : tramway direct vers centre-ville, campus, Grenoble)

Prestations :

*logements indépendants entièrement domotisés, aides techniques modulables et personnalisées

*aides humaines : Auxiliaires de Vie Sociale, Aides Médico-Psychologiques ; sécurité 7j/7, 24h/24.

*objectifs : accompagner l'étudiant : gestion du quotidien, apprentissage de vie indépendante, élaboration de son projet de vie future

* commission puis admission définitive, après accord par MDPH.

Partenariats :

*salle de kinésithérapie dans la résidence, mise à disposition des kinésithérapeutes libéraux

*EMSIS : l'Equipe Mobile de Soins Infirmiers Spécialisés (infirmiers libéraux)

SAH : Service Accueil Handicap.

CSU : Centre de Santé Universitaire:

CROUS

Alors  la société inclusive, une utopie ?

 

01 août 2011

Droit aux vacances, Droit au répit

 

Début juillet, l'actualité a placé au devant de la scène quelques bacheliers qui ont obtenus plus de 20/20 au baccalauréat. Qu'ils soient ici félicités, mais regrettons parallèlement, qu'à aucun moment le grand public n'ait eu connaissance du combat scolaire mené par tel ou tel jeune en situation de handicap.

Essayons néanmoins, avec un peu d'optimiste de voir avec les résultats d'examens l'arrivée des vacances. Et même si lorsque l'on est parent d'un enfant ou d'un adulte en situation de handicap, on a peu de possibilité de tourner la page. Osons dire qu'il est important de lever le pied.

Que l'on parte en vacances ou non, il faut essayer de lâcher un peu prise. Essayer de s'imposer un changement de rythme lui-même propice aux changements d'habitudes.

Le droit au répit est une réalité osons le faire valoir : Nous avons des rêves, ne les oublions pas.

Certes la réalité n'est pas rose, en matière d'accessibilité, par exemple, il suffit d'écouter Jean Marie Barbier Président de l'APF dire dans la presse « Alors que la loi prévoyait que tout bâtiment neuf devait comporter un accès pour les personnes en fauteuil roulant... cet amendement passe outre en autorisant des dérogations »

La rentrée non plus ne fera certainement pas de cadeaux, tachons néanmoins de profiter dés à présent des efforts qui sont faits ça et là pour nos que enfants comme nous-mêmes aient un peu de vacances : Une plage accessible, un centre aéré attentif au handicap ...

Il existe des initiatives, il faut les faire connaitre c'est notre rôle car l'inclusion comme l'autonomie sont l'affaire de chacun et se gagnent au jour le jour.

Le GNP

 

 

 

09 mars 2011

HANDICAP ET SOCIETE

HANDICAP ET SOCIETE

Le premier rapport de l'Observatoire Parisien des situations de handicap vient de paraitre. Il souligne l'intérêt de la démarche de la ville de Paris et cela devrait pousser d'autres villes à suivre cet exemple.

Cet organisme a pour but de mieux connaitre le public handicapé dans son environnement afin d'apporter aux professionnels des informations qui pourront les aider dans leur prise de décision.

Au sommaire de ce rapport : Accompagnement médico-social, prévention et offre de soins / Accès à l'emploi et à la formation / Accès à l'éducation / Transport, Mobilité et Accessibilité/ Accès au logement / Accès à la culture et aux loisirs.

Rapport de l'OPSH, décembre 2010, 152 pages.