Scolarité/Etudes - Page 7

  • Projet éducatif territorial et handicap

    PET ou PEDT : Vous connaissez ?

    92% des communes en auraient souscrit un. « Le PEDT (projet éducatif territorial) est un outil de collaboration locale qui peut rassembler, à l'initiative de la collectivité territoriale, l'ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l'éducation afin de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité ».

    Plus concrètement et en ce qui nous concerne, le PEDT peut permettre d’améliorer les parcours des enfants en situation de handicap, notamment, au-delà du temps scolaire.

    Dans le premier degré, la mise en accessibilité des activités périscolaires est un gage de la réussite éducative de tous les enfants. Un guide de bonnes pratiques à destination des collectivités locales a été élaboré et est mis à leur disposition.

    Téléchargez le guide "Les activités périscolaires accessibles pour les enfants en situation de handicap". Il s’agit d’accompagner les élus locaux qui veulent répondre aux besoins des familles qui les sollicitent, et en particulier à enrichir sur ce volet leurs projets éducatifs territoriaux (PEDT).

    Mais aussi : http://pedt.education.gouv.fr/

    Qu’en est il du coté de chez vous, notamment : accueil, accessibilité, accompagnement … 

    Rappel : les 25-26 et 27 novembre prochains se dérouleront à Arcachon nos journées nationales de parents d’enfants en situation de handicap (JNP) ? Vous pouvez télécharger le bulletin d'inscription et consulter le programme en cliquant sur JNP en haut de cet écran : colonne de droite

  • Handicap et scolarisation -Des avancées ?

    Le CREAI de Bourgogne et Franche Comté www.creaibfc.org  propose dans son bulletin d’octobre une étude (Pdf, 13 pages.) sur le sujet : Handicap et scolarisation en milieu ordinaire : quelles avancées ? -Quelles améliorations apporter ?

    Pour vous, nous avons relevé quelques titres :

    • Le mouvement inclusif s’accompagne d’une diversification des modes de scolarisation
    • L’accompagnement de la scolarisation en milieu ordinaire est encore insuffisant
    • La réussite des parcours suppose un assouplissement du cadre et une collaboration accrue entre milieu ordinaire et spécialisé
    • La cohérence entre projet personnalisé de scolarisation (PPS) et projet individualisé d’accompagnement (PIA) est encore très insuffisante
    • Les enfants non scolarisés en milieu ordinaire ne disposent pas de projet personnalisé de scolarisation ni ne font l’objet d’un suivi par un enseignant référent

    Et surtout : La continuité et la   réussite   des parcours portent encore essentiellement sur les familles, mais c’est à l’élève que revient le premier rôle.

    • Le rapport d’évaluation complet est disponible sur handiplace.org

    IMPORTANT : Dans le billet ci dessous vous trouverez toutes les modalités pour participer à nos journées nationales : JNP

  • Assurance scolaire et leçons particulières

    Ce qu’il faut savoir, handicap ou pas handicap.

    ASSURANCE SCOLAIRE

    • L’assurance scolaire est facultative - mais souvent recommandée- pour les activités obligatoires afin de protéger l’élève en cas de dommage
    • Elle est obligatoire pour les activités scolaires facultatives (sorties, voyages …)
    • Pour les activités périscolaires, les organisateurs peuvent exiger que les enfants soient assurés pour y participer.

    LEÇONS PARTICULIÈRES ET FISCALITÉ.

    Si vous employez à domicile un professeur pour accompagner votre enfant dans ses devoirs, ou si vous passez par une association, une entreprise ou un organisme déclaré, vous pouvez peut-être bénéficier d’une réduction d’impôts. Deux options, régler directement l’intervenant puis déduire une partie des sommes versées de votre déclaration d’impôts ou utiliser les CESU (Chèques emploi service universels). Faites néanmoins attention car seules les entreprises agréés par l’état peuvent vous faire bénéficier de cet avantage fiscal et l’agrément n’atteste pas forcément de la qualité des enseignants.

    Source : Le magazine de la CAF (Vie de famille – Septembre 2016)