Scolarité/Etudes - Page 8

  • Etudiants handicapés et étudiants tuteurs

    Attention : Demain dernier délai pour s'inscrire à nos JOURNÉES NATIONALES. Toutes les informations se trouvent en haut à droite de cet écran

    PHARES* : Par delà le handicap avancer et réussir des études supérieures

    Vos enfants sont ou vont être étudiants, avez-vous entendu parler du programme PHARES et des Etudiants tuteurs ?

    Le tutorat, c'est avant tout une rencontre. Une rencontre entre jeunes valides et jeunes qui ont une déficience (motrice, sensorielle, cognitive ou autre) qui les met en situation de handicap dans la vie de tous les jours et/ou dans le cadre de leurs études.

    Les tuteurs sont là pour :

    • accompagner des jeunes en situation de handicap afin qu'ils prennent conscience que leur différence peut être une force et qu'ils ont tous les atouts pour trouver leur place dans la société.
    • Contribuer à changer le regard sur le handicap et à construire un monde où chaque jeune a les mêmes chances de réussir.

    Ils s’engagent sur la base du volontariat pour une durée moyenne d’un an, ils sont formés et accompagnés tout au long de l’année dans leur mission. 

    Si vous ou vos enfants êtes intéressés par le tutorat, et que vous souhaitez en savoir plus sur PHARES, contactez Cora Cohen, responsable de l'essaimage du programme PHARES au sein de la FÉDÉEH : 01 82 28 43 94 ou cora.cohen@fedeeh.org

    *Pour connaitre le programme PHARES : http://www.programme-phares.fr/

     

  • Parcours scolaire et handicap

    Au mois d’octobre la DEPP (Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance) a publié un rapport  (Pdf, 4 pages) sur les parcours à l’école primaire des élèves en situation de handicap.

    Le développement plutôt technique, voire même ardu, nous apprend schémas à l’appui que :

    • Alors que la plupart des élèves de dix ans entrent en CM2, moins d’un élève en situation de handicap sur quatre parvient à ce niveau à cet âge.
    • La reconnaissance du handicap, marquée par le PPS*, ne se fait pas dès l’entrée à l’école.
    • L’école maternelle est perçue comme un lieu de socialisation plutôt qu’un lieu d’apprentissage
    • 6 élèves sur 10 présentant des troubles intellectuels ou cognitifs sont scolarisés en CLIS** à 10 ans
    • 4 élèves sur 10 scolarisés en EMS le sont depuis plus de 5 ans.

    Ndlr : Difficile de tout lire si l’on n’est pas un spécialiste, mais c’est quand même bon à savoir.

    *Le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) définit les modalités de déroulement de la scolarité répondant aux besoins particuliers des élèves présentant un handicap

    **Les CLIS (classes pour l'inclusion scolaire) permettent l'accueil dans une école primaire ordinaire d'un petit groupe d'enfants (12 au maximum) présentant le même type de handicap. On parle maintenant d’ULIS (Unités Localisés pour l’Inclusion Scolaire)

    Rappel : les 25-26 et 27 novembre prochains se dérouleront à Arcachon nos journées nationales de parents d’enfants en situation de handicap (JNP) ? Vous pouvez télécharger le programme et vous inscrire en haut à droite des cet écran, jusqu'au 17 nonvembre

  • Projet éducatif territorial et handicap

    PET ou PEDT : Vous connaissez ?

    92% des communes en auraient souscrit un. « Le PEDT (projet éducatif territorial) est un outil de collaboration locale qui peut rassembler, à l'initiative de la collectivité territoriale, l'ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l'éducation afin de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité ».

    Plus concrètement et en ce qui nous concerne, le PEDT peut permettre d’améliorer les parcours des enfants en situation de handicap, notamment, au-delà du temps scolaire.

    Dans le premier degré, la mise en accessibilité des activités périscolaires est un gage de la réussite éducative de tous les enfants. Un guide de bonnes pratiques à destination des collectivités locales a été élaboré et est mis à leur disposition.

    Téléchargez le guide "Les activités périscolaires accessibles pour les enfants en situation de handicap". Il s’agit d’accompagner les élus locaux qui veulent répondre aux besoins des familles qui les sollicitent, et en particulier à enrichir sur ce volet leurs projets éducatifs territoriaux (PEDT).

    Mais aussi : http://pedt.education.gouv.fr/

    Qu’en est il du coté de chez vous, notamment : accueil, accessibilité, accompagnement … 

    Rappel : les 25-26 et 27 novembre prochains se dérouleront à Arcachon nos journées nationales de parents d’enfants en situation de handicap (JNP) ? Vous pouvez télécharger le bulletin d'inscription et consulter le programme en cliquant sur JNP en haut de cet écran : colonne de droite