10 août 2014

Le service à la personne aux enfants handicapés et à leur famille

Une étude commandée par Handéo

En 2009, Handéo, association reconnue d'intérêt général ayant pour objectif d’assurer aux personnes en situation de handicap des services à la personne de qualité et adaptés à leurs besoins indépendamment de la nature du handicap, du lieu de résidence ou du montant de ses ressources,   a publié une étude à destination des personnes en situation de handicap, intitulée : Spécificités des Services à la Personne (SAP). Cette étude présentait les attentes des personnes adultes vis-à-vis des structures qui interviennent à leur domicile dans le cadre de l’aide humaine.

L’accompagnement à domicile des enfants et adolescents en situation de handicap n’y avait délibérément pas été traité car leurs besoins ne sont pas les mêmes que ceux des adultes.

Dans cette nouvelle étude Handéo, souhaite mettre en évidence les spécificités que les Services à la personne doivent prendre en compte pour intervenir auprès de familles d’enfants ou d’adolescents en situation de handicap.

La question est : « Les Services à la personne peuvent-ils répondre aux besoins des enfants en situation de handicap et aux attentes de leurs parents et, le cas échéant, à quelles conditions? ».

Pour lire l’intégralité de l’étude : Pdf, 133 pages.

 

10 juillet 2014

Un livret destiné aux aidants

Un livret de manutention des personnes en situation de handicap

 

Notre association soutient actuellement le projet d’un jeune ergothérapeute qui a réalisé un livret destiné aux aidants, professionnels ou non, sur la manutention des personnes en situation de handicap.

Il a pour objectif de :

  • répondre aux problématiques de posture, de sécurité, d'information et de formation des personnes aidantes.

  • Rendre l'intervention des aidants auprès d’une personne en situation de handicap la plus sécurisante et agréable possible

  • Réduire les difficultés et les douleurs des aidants dans leur pratique et éviter la mise en danger de leur santé ou de celle des personnes dont ils ont la responsabilité

  • Valoriser la structure d’accueil dans sa démarche de formation du personnel et d’accompagnement de ses acteurs.

    Ce livret

  • vient répondre à un besoin et à une demande évoquée par de nombreux aidants intervenant auprès de personnes en situation de handicap.

  • s'intègre dans un objectif de prévention et d'information sur les troubles musculo-squelettique (TMS) au travail.

  • A été créé dans le but d’apporter un côté pratique, fonctionnel et sécuritaire à l'activité réalisée par l’aidant, pour l’usager.

    Retrouvez la campagne sur :

     http://fr.ulule.com/livret-aide/ et https://www.facebook.com/aidemanutention

 

 

 

 

Surtout, ne manquez pas de vous renseigner !

La rentrée scolaire des élèves est repoussée au mardi 2 septembre 2014 (elle était initialement prévue lundi 1er septembre 2014).

C’est ce qu’indique un arrêté publié au Journal officiel du vendredi 4 juillet 2014.

La rentrée des enseignants est repoussée au lundi 1er septembre 2014 (elle était prévue pour levendredi 29 août 2014).

 

25 mai 2014

A propos du don de jours de repos ...

Information publié le 13.05.2014 par la Direction de l'information légale et administrative

La loi permettant le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade a été publiée au Journal officiel du samedi 10 mai 2014.

Les salariés peuvent renoncer anonymement et sans contrepartie à un certain nombre de leurs jours de repos non pris, affectés ou non sur un compte épargne temps, au bénéfice de salariés ayant à leur charge un enfant de moins de vingt ans gravement malade (maladie, handicap ou accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants attestés par un certificat médical détaillé établi par le médecin suivant l’enfant). Attention, seuls les jours au-delà du 24e jour de congé annuel peuvent être cédés. Les salariés obtenant par ce biais un ou plusieurs jours bénéficient alors du maintien de leur rémunération pendant leur période d’absence. Cette période d’absence est assimilée à une période de travail effectif pour la détermination des droits que les salariés tiennent de leur ancienneté. Les salariés conservent le bénéfice de tous les avantages acquis avant le début de la période d’absence. Cette loi concerne à la fois les salariés du secteur privé (sous réserve de l’accord de l’employeur) et ceux du secteur public (sous réserve de la publication d’un décret en Conseil d’État qui doit déterminer les conditions d’application de cette mesure).

Mais tout sera-t-il si rose ? - Dans le prochain billet le GNP/APF ouvrira le débat