Scolarité/Etudes - Page 29

  • AVS

    AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE :

    QUEL CHANGEMENT ?

    « L’arrivée des nouveaux auxiliaires de vie scolaires (AVS) est pour nous une avancée. Si tout n’a pas été expliqué très précisément dans le décret, cela n’empêchera pas les enfants d’effectuer leur rentrée. (...) Une bonne chose pour de nombreux enfants dont les besoins ne sont que ponctuels. Ce qui me semble plus problématique, reste l’absence de liens entre l’école et le médicosocial. »

    Propos de J.M. BARBIER, président de l’APF, et parus dans le journal Déclic de Mai/Juin

     

    Ndrl : A suivre bien sûr… et sans attendre la rentrée

  • Inclusion scolaire

    Les classes pour l’inclusion scolaire (CLIS) en 2010

    DELAUBIER (Jean-Pierre), Inspection générale de l’éducation nationale


    Les "classes pour l’inclusion scolaire" (CLIS) constituent le principal dispositif destiné à faciliter la scolarisation des élèves en situation de handicap dans les écoles ordinaires. La diversité des situations observées et les interrogations qu’elles suscitent ont amené le groupe "enseignement primaire" de l’inspection générale de l’éducation nationale à engager une réflexion sur le fonctionnement de ces "classes" et sur le parcours des élèves qui y sont accueillis.

    L’observation a été délibérément limitée aux CLIS 1, de loin les plus nombreuses, c’est-à-dire aux classes destinées aux élèves dont la situation de handicap procède de troubles des fonctions cognitives ou mentales. 

    Ce rapport vise à mieux cerner le public ac cueilli dans ces structures, l’organisation pédagogique et les activités mises en place. Il amène aussi à s’interroger sur les résultats obtenus et sur l’impact de la scolarisation en CLIS sur le parcours des élèves reconnus "en situation de handicap"... IGEN, 2011, n° 2011-104, 48 p. > Texte intégral

     

  • Scolarisation des jeunes handicapées

    La scolarisation des jeunes handicapés 

    Ministère de l'éducation nationale


    À la rentrée 2011, 210 400 élèves handicapés sont scolarisés en milieu ordinaire, dans une école ou un établissement scolaire du second degré. Depuis la rentrée scolaire 2006 et l’entrée en vigueur de la loi du 11 février 2005, 55 000 élèves supplémentaires ont été ainsi scolarisés, soit une évolution annuelle moyenne de 6,3% alors que, sur la même période, les effectifs d’élèves sont stables.

    On note une progression sensible des effectifs des élèves handicapés porteurs de troubles intellectuels et cognitifs, ou de troubles psychiques, grâce notamment à l’ouverture de nouvelles classes pour l’inclusion scolaire (CLIS) et d’unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS)... (RA) Note d'information, 2012, n° 12.10, 8 p. > Texte intégral