Vie quotidienne - Page 9

  • Le respect : Un sujet traité dans le BIP de juillet

    Dans le prochain BIP, à paraître au début du mois de juillet, nous vous proposerons un développement sur la notion de respect.

    Mais dès aujourd’hui et en préambule, il nous parait important de mettre concrètement l’accent sur le respect que nous parents nous devons exiger pour nos enfants, dans leur vie sociale et toutes leurs relations, y compris médicales, et parfois contre le courant.

    Le respect que l’on pourrait qualifier "de base", n’est pas suffisamment octroyé, que nos enfants soient mineurs ou majeurs. Dans les établissements est-ce le fait que les personnels sont de plus en plus jeunes, parfois immatures et insuffisamment formés ? – Est-ce le fait d’un important turnover ? - Peut-être mais pas que…

    Au quotidien, le respect est une question technique autant qu'éthique... formation, management, analyse de la pratique, critères économiques, mais aussi tout simplement civisme ou plutôt, civilité...

    Les traitements de surface n’y suffisent plus : Par exemple le vouvoiement systématique et obligatoire n'est pas une vraie mesure de respect. Après avoir été imposé à l'ouverture du Foyer de …  il vient d'être rendu facultatif, à la demande des élus résidents en CVS, pour justement se concentrer sur les vrais critères de respect... Il faut attaquer le problème en profondeur.

    Et dès le mois de juillet : Rendez vous dans le BIP, le Bulletin d’information des parents. Il est gratuit. Pour vous abonner il suffit de vous signaler à christine.plazanet@apf.asso.fr  en indiquant vos coordonnées si vous préférez un envoi papier.

  • Parents, quelques liens relevés pour vous

    La rubrique « Vu sur le Net » n’y suffisant pas nous vous proposons ci après 4 liens qui nous concernent nous les parents :

    1. La difficulté pour les parents d'enfants handicapés de trouver des structures en Centre-Val de Loire C'est un problème de plus en plus fréquent pour les parents d'enfants handicapés. La difficulté pour eux de trouver des places dans les structures ...
    2. Législatives : des candidats signent la charte nationale handicap rédigée par une maman ... Par exemple vous dites que les médecins ne sont pas assez formés pour annoncer aux parents que leur enfant est handicapé....
    3. Orléans: des parents d'enfants handicapés sans solution à la rentrée Colère des parents d'enfants handicapés ! Au Jardin d'Enfants Spécialisé (JES) de l'Adapei, 8 familles sur 15 n'ont pour l'instant pas de place à la ...
    4. Ca se passe au Canada : Un répit pour les parents d'enfants handicapés... devenus grands Un répit bienvenu pour des parents qui vivent une sorte de calvaire. ... peut la comprendre, puisqu'elle est la mère d'un enfant lourdement handicapé.

     

  • Quelle offre de service pour nos enfants en situation de handicap ?

    Un appel à projet qui nous concerne

    Un appel à projet où nos enfants ont tout à gagner.

    Malgré toutes les informations officielles que nous pouvons entendre ou lire, parents, nous savons, du fait se notre expérience et de notre regard sur notre environnement que l’offre en établissements et services médico-sociaux pour personnes handicapées est insuffisante et pas toujours adaptées aux besoins et attentes de nos enfants et aux nôtres par ricochet.

    Nous le déplorons, nos enfants en souffrent et nous ne devons rater aucune occasion de le faire savoir.

    Aurions-nous été quelque peu entendus ? – L’actualité peut nous le laisser penser.

    En effet, la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie), la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) et l’ IRESP (Institut de recherche en santé publique) lancent un appel à projets de recherche sur « les dispositifs et modalités d'accompagnement des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux ; l'évolution de l'offre et des réponses en matière d'accompagnement des personnes handicapées ; les ruptures d'accompagnement dues à l'inadéquation de l'offre aux besoins ».

    Dans la pratique, même si cet appel ne nous impacte pas directement il nous conforte dans notre ’insatisfaction et notre quête d’amélioration de l’offre, de réponses adaptées aux besoins et d’évitement des ruptures de parcours.

    Mais, qui sait, peut-être connaissons nous ou connaissez vous un organisme susceptible de faire acte de candidature. 

    Les projets sont attendus pour le 22 juin 2017 à midi (heure de Paris). Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site de l'IReSP.

    Ne nous décourageons pas, doucement les choses avancent