03 juin 2016

Pensez au Défenseur des Droits

Exclusion discrimination, pensez au Défenseur des Droits

Les beaux jours arrivent avec de nombreuses possibilités de loisirs de plein air dont nos enfants en situation de handicap sont parfois (encore trop souvent !) exclus. Si cela vous arrive n’hésitez pas à saisir le défenseur des droits

www.defenseurdesdroits.fr/

Il a pour mission d'aider les personnes physiques et morales en cas de mauvais fonctionnement d'une administration, d'une collectivité locale ou d'un service public

Son rôle est essentiel dans la protection des droits et libertés. Au quotidien, il veille au respect des règles de déontologie par les professionnels de la sécurité, à travers l’examen des cas individuels dont il est saisi, mais également par le biais des recommandations générales qu’il est amené à formuler. 

A titre d’exemple et suite à un refus d’inscription à un stage de natation pour un enfant autiste dont a il été saisi le défenseur des droits a recommandé récemment au directeur de la piscine municipale et au maire concernés de prendre les mesures appropriées afin d’accueillir à l’avenir les enfants porteurs de handicap. Il a transmis sa décision à de nombreuses autorités afin qu’il soit procédé à une large diffusion de sa recommandation auprès des structures de sports et de loisirs concernées, ainsi que des communes.

 

30 mai 2016

Prime d'activité et AAH : Mode d'emploi

Vous avez pu lire dans notre dernier BIP si vous êtes abonnés ou sur ce blog les 25 janvier et le 4 mai des articles sur la nouvelle prime d’activité destinée à compléter les ressources des travailleurs aux revenus modestes. Comme nous vous l’avons dit, cette prime concerne aussi les personnes qui perçoivent l’AAH  à condition qu’elles soient : Salariées en milieu ordinaire ou protégé, ou encore travailleurs indépendants. Il ne s’agit pas d’un  complément à l’AAH  mais d’un complément de revenus destiné aux personnes qui exercent une activité professionnelle.

Jusqu’au 30 septembre les système prévoit une possibilité de rattrapage depuis le premier janvier dernier.

Pour voir avec vos enfants si la prime d’activité les concerne un simulateur dédié est à disposition sur le site de la caf.fr :  Simulation Prime d'activité | caf.fr

Si la personne est éligible, elle doit faire la demande en ligne et en principe la Caf effectuera le premier payement dans le mois qui suit. Il faudra ensuite déclarer les ressources tous les 3 mois pour percevoir les versements mensuels.

 

Ndlr : Il apparait clairement ici le problème pour nos enfants de l’accessibilité à la communication numérique comme nous l’a écrit une maman dont l’article paraîtra dans le prochain BIP en juillet.

21 mai 2016

Retour de la CNH (Conférence nationale du Handicap)

Hier jeudi, certains d’entre vous ont peut-être suivi en direct sur le net la retransmission de la CONFÉRENCE NATIONALE DU HANDICAP, d’autres y ont peut-être même assisté. Notre association l’APF y était aussi et déclare dans un communiqué de presse : «Des annonces positives mais pas de réel changement pour le quotidien des personnes en situation de handicap»

L’Association des paralysés de France (APF) est déçue par des discours convenus ne répondant pas aux priorités des personnes en situation de handicap et de leur famille. Les seules annonces positives concernent le cumul de la prime d’activité avec l’allocation adulte handicapé, les rentes et pensions d’invalidité et l’annonce de la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire (AVS) actuellement en contrat aidé. 

L’annonce de la professionnalisation des AVS actuellement en contrat aidé est une grande avancée pour la scolarisation des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire. Mais le déploiement de ces 50.000 équivalents temps plein des Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap (AESH) ne doit pas faire oublier la formation initiale et continue des enseignants, primordiale pour mettre en place une vraie accessibilité pédagogique pour tous les élèves

L’APF attendait des annonces fortes et de véritables perspectives d’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap ; elle a eu, à la place, un bilan avec au final assez peu d’annonces. 

Et si l’APF salue la place donnée à la parole et aux témoignages des personnes lors de cette conférence, elle déplore le grand décalage entre les fortes attentes des personnes et l’absence de réponse.

Pour l’intégralité du communiqué cliquez ci après. 

 

 

Lire la suite